Peintures murales
Histoire du prieuré
Peintures murales
Des dépendances
Des cadrans solaires
Avis de recherche
La Majesté Divine
Les alentours
Qui sommes-nous ?

La chapelle Saint Antoine a été miraculeusement conservée : vendue comme bien national à la révolution, l'acquéreur en a fait un cellier qu'il a eu la bonne idée de creuser ce qui a mis les peintures murales hors d'atteinte des dégradations.
Le choeur est l'une des deux travées dont les voutes sont transition roman-gothique.

Le passeur tient sur ses épaules l'Enfant-Dieu ; son baton refleurit comme signe de résurrection.
St Christophe le passeur devenu "Porteur du Christ" et l'Enfant-Jésus

Le personnage qui a rang d'evêque tient sa crosse tournée vers lui, ce qui signifierait qu'il est hors de sa zone de juridiction.
Un bénédictin et son père abbé (ou un évêque)

Les couleurs ocre et rouge sont particulièrement chaudes et attirent le regard du visiteur.
Il s'agit de peinture sur enduit sec et non pas de fresque (qui se fait "à la fraiche"); elles sont pour la plupart du début du XVIème siècle.
Ces peintures murales ont été remarquablement restaurées, consolidées, nettoyées, fixées et très prudemment retouchées par M Bourgoin, chargé de ce travail par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Région Centre, avec le concours financier de l'Etat, du Conseil Régional, du Conseil Général et du propriétaire. Les travaux ont été menés en 1995 et 1996.
Le tetramorphe : les symboles des quatre évangélistes, autour de Dieu le Père avec l'Agneau

Le chevalier qui "terrasse" le dragon porte une armure XVème ; mais ceci n'est pas une preuve d'ancienneté ; le bon moine qui a peint cette scène légendaire n'est pas forcément au gout du jour ; cette peinture serait plutot du XVIème
Saint Georges terrassant le dragon

La chapelle est dédiée à Saint Antoine, l'ermite du désert, qui est ici représenté avec la croix en forme de tau et le cochon que l'on distingue vaguement à ses pieds.
Il s'agirait de la peinture la plus ancienne, probablement XVème.
Superposé, on voit le blason du prieur du Genest, élément de la litre funéraire peinte ca. 1500.

telephone 02.54.28.01.78
ou 06.14. 06.64. 49